L'accord du PS avec LFI fait fuir le NPA de la NUPES

Philippe Poutou le 10 février 2022 par REUTERS/Gonzalo Fuentes (Photo: Gonzalo Fuentes via Reuters)
Philippe Poutou le 10 février 2022 par REUTERS/Gonzalo Fuentes (Photo: Gonzalo Fuentes via Reuters)

“Nous aurions pu nous mettre d’accord avec l’Union populaire, le PCF, et même EELV, mais nous ne pouvons valider un tel accord incluant le Parti socialiste", écrit le NPA.

POLITIQUE - La France Insoumise et le Nouveau parti anticapitaliste n’ont pas trouvé de terrain d’entente. Jeudi 5 mai au soir, Philippe Poutou a annoncé dans un communiqué que son parti ne comptait pas rejoindre la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes).

“Nous aurions pu nous mettre d’accord avec l’Union populaire, le PCF, et même EELV, mais nous ne pouvons valider un tel accord incluant le Parti socialiste et sur la base des propositions qui nous ont été faites”, explique le parti.

Pour le NPA, la Nupes “n’assume pas la continuité politique de l’Union populaire qui a conduit, dans le cadre de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon à représenter un espoir de transformation radicale de la situation, ou alors de façon bien ambiguë et contradictoire”, peut-on lire dans le communiqué qui poursuit: “Le NPA ne signera donc pas l’accord de la Nupes”.

Le NPA compte faire des distinctions selon les candidats de la Nupes

Le parti rappelle qu’aucune circonscription n’a été proposée à Philippe Poutoulors de la dernière élection présidentielle, or “nous savons que de nombreuses et nombreux militantEs de gauche espéraient ‘voir Philippe Poutou à l’Assemblée’, mais ils et elles doivent savoir qu’à aucun moment une circonscription n’a été proposée par l’Union populaire permettant son élection, ni même sa candidature en Gironde”. Le NPA tance aussi en creux les 70 circonscriptions octroyées au PS -dont 30 facilement gagnables selon le texte-, ainsi que les autres obtenues par EELV. Et le communiqué d’évoquer finalement un “point de bascule”.

En ce qui concerne la conduite à tenir face à la Nupes aux législatives, le NPA explique qu’il fera des distinctions. “Nous appellerons à voter et soutiendrons, y compris de façon militante, les candidats de gauche de rupture de la Nupes, face auxquels nous ne présenterons pas de candidates”, assure le parti.

Mais dans d’autres circonscriptions, où le NPA jugera que les candidats de l’alliance incarnent “une continuité avec le social-libéralisme”, il entend bien en revanche présenter une alternative.

À voir également sur Le HuffPost: “La République En Marche” change de nom et devient “Renaissance”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

VIDÉO - Législatives: le PS dit majoritairement oui à l'union de la gauche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles