L'Académie nationale de médecine recommande le port du masque dans les lieux clos

Si le covid est en baisse, les autres virus de saison, tels que la grippe et la gastro-entérite, n'ont pas dit leur dernier mot. Afin d'éviter toute reprise épidémique, l'Académie nationale de médecine recommande le retour d'un accessoire presque oublié : le masque. En effet, d'après l'Académie, porter un masque dans les transports, les pharmacies ou encore les magasins relève du bon sens. L'institution craint nouvelle vague de covid qui coïnciderait avec l'arrivée de la grippe. Il pourrait donc y avoir des coinfections coronavirus et grippe qui entraînerait des cas plus graves et donc la saturation des hôpitaux, déjà débordés par une épidémie de bronchiolite .

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

"Le vaccin ne fait pas tout"

De plus, seulement 40 % des plus de 80 ans ont reçu leur deuxième rappel de vaccin. Le professeur, Yves Buisson, épidémiologiste à l'Académie de médecine, rappelle que la vaccination ne suffit pas : "le coronavirus mute, le vaccin ne fait pas tout pour lutter contre cette pandémie et même contre la grippe. Et puis, cette immunité n'est pas très durable. Elle est insuffisante, malheureusement pour le protéger contre la transmission."

>> LIRE AUSSI - Grippe, angine... Pourquoi les virus de l'hiver s'annoncent plus virulents cette année ?

Les femmes enceintes, les seniors, les malades avec comorbidités sont invités à porter un masque FFP2 pour éviter les infections, ajoute le professeur Buisson. Pour les autres, l'Académie de ...


Lire la suite sur Europe1