Lac de Caussade : La justice confirme l’illégalité de la retenue d’eau située en Lot-et-Garonne

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

IRRIGATION - Le projet de retenue d’eau de Caussade en Lot-et-Garonne, « n’est pas compatible avec les objectifs et orientations du schéma d’aménagement et de gestion des eaux », confirme la Cour administrative d’appel de Bordeaux

Le lac de Caussade est désormais achevé et rempli. Mais illégal. La justice administrative a en effet confirmé mardi l’illégalité de cette retenue d’eau, construite à des fins d’irrigation agricole en Lot-et-Garonne, et au cœur depuis près de trois ans d’un vif conflit local entre agriculteurs et défenseurs de l’environnement.

« Le projet de retenue d’eau dite "de Caussade" n’est pas compatible avec les objectifs et orientations du SDAGE (schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux) », a estimé la Cour administrative d’appel de Bordeaux dans son arrêt, suivant les conclusions du rapporteur public à l’audience le 26 janvier.

Capacité de stockage de 920.000 m3 d’eau

Situé sur la commune de Pinel-Hauterive, près de Villeneuve-sur-Lot, sur une superficie de 20 hectares, le lac artificiel de Caussade présente une capacité de stockage de 920.000 m3 d’eau destinés à l’irrigation sur le bassin versant du Tolzac, sujet à des assèchements réguliers en période e(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Le gouvernement finalise son plan pour limiter l'empreinte écologique du numérique
Energies renouvelables : Hydraulique et éolien en tête, le parc a fourni 27 % de la consommation d'électricité en 2020
Lot : Un faucon pèlerin meurt après avoir été blessé par des plombs de chasse, la LPO porte plainte