Les laboratoires homéopathiques Boiron suppriment plus de 600 postes, un quart de leurs effectifs en France

franceinfo avec AFP

Les laboratoires Boiron ont annoncé, mercredi 11 mars, 646 suppressions de postes en France, soit environ un quart de leurs effectifs dans le pays. Au total, 13 des 31 sites français de l'entreprise seront fermés, dont l'usine de Montrichard (Loir-et-Cher), l'un de ses trois sites de production sur le territoire, a indiqué le groupe, qui a présenté ce projet aux syndicats dans la matinée.

>>ENQUETE FRANCEINFO. "Boiron, c'est plus qu'un monopole" : comment le laboratoire français règne sur l'homéopathie

Ce plan, qui ne concernera que la partie française des quelque 3 700 salariés du groupe dans le monde, est nécessaire pour "pérenniser l'entreprise et assurer son avenir et celui des salariés qui restent", a affirmé le laboratoire. "Dans ce projet, il y a la création de 134 postes et aussi une nouvelle organisation de nos équipes commerciales pour pouvoir s'adapter à cette nouvelle donne", a-t-il précisé, ajoutant que les filiales à l'international ne sont pas concernées par "ce plan de réorganisation".

Dans le détail, outre l'usine de Montrichard, 12 sites de préparation-distribution seront fermés, à Avignon, Belfort, Brest, Grenoble, Limoges, Niort, Paris-Bois d'Arcy, Paris-Ivry, Pau, Rouen, Strasbourg et Toulon. A Montrichard, où près de 80 postes vont être supprimés, le maire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi