La vaccination contre le Covid-19 critiquée, le gouvernement veut accélérer

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Emmanuel Macron, Olivier Véran et Alexis Kohler lors d'un conseil de défense à l'Elysée le 12 novembre 2020. (Photo: THIBAULT CAMUS via Getty Images)
Emmanuel Macron, Olivier Véran et Alexis Kohler lors d'un conseil de défense à l'Elysée le 12 novembre 2020. (Photo: THIBAULT CAMUS via Getty Images)

CORONAVIRUS - Une fin de semaine sous pression pour l’exécutif. Alors que le ministre de l’Intérieur a été tancé face à la rave party de Lieuron et que Jean-Michel Blanquer est interpellé sur la rentrée scolaire de ce lundi 4 janvier dans un contexte d’inquiétudes sanitaires, la mise en place de la vaccination jugée trop lente ne cesse de déchaîner les critiques contre le gouvernement.

De fait, les injections françaises semblent particulièrement à la traîne au regard d’autres pays, y compris plusieurs voisins de l’UE qui ont pourtant commencé en même temps. Plus de 11% de la population israélienne a déjà été vaccinée, près d′1 million en Grande-Bretagne, 30.000 au Danemark. Pour à peine plus de 500 en France au 1er janvier. Olivier Véran promet que l’Hexagone aura rattrapé son retard fin janvier mais en attendant, personnalités politiques et scientifiques sont particulièrement critiques.

“Scandale d’Etat”

Les coups de semonce les plus cinglants ont émané ce week-end du professeur William Dab, épidémiologiste et ancien directeur général de la Santé qui a jugé dans Le Parisien que la vaccination en France “ne ressemble à rien”. “C’est simple, soit nos autorités croient en ce vaccin et il faut y aller, soit elles n’y croient pas, et il faut le dire!”, tonne-t-il alors que le généticien Axel Khan, dans un texte publié sur son site, décrit l’“autopsie d’un désastre”. Comme William Dab, il accuse le gouvernement d’être trop mou dans sa campagne afin de ne pas froisser les anti-vaccins fort nombreux en France.

Même la directri...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.