La Turquie promet de continuer à agir contre le PKK en Irak

L'armée turque continuera à bombarder les positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak aussi longtemps que sa sécurité l'exigera, a promis samedi le ministère des Affaires étrangères, malgré les protestations de Bagdad. /Photo d'archives/REUTERS/Osman Orsal (Reuters)

ISTANBUL (Reuters) - L'armée turque continuera à bombarder les positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak aussi longtemps que sa sécurité l'exigera, a promis samedi le ministère des Affaires étrangères, malgré les protestations de Bagdad.

L'ambassadeur de Turquie avait été convoqué la veille au ministère irakien des Affaires étrangères pour recevoir une lettre de protestation contre "les violations répétées" de l'espace aérien. L'armée turque avait annoncé un peu plus tôt qu'un raid aérien avait coûté la vie à huit membres du PKK dans le nord de l'Irak.

"Les activités de l'organisation terroriste du PKK sur les territoires irakien et syrien sont devenues un problème de sécurité nationale pour la Turquie", a déclaré samedi Hami Aksoy, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Bagdad a le devoir de les empêcher, a-t-il poursuivi, qualifiant les frappes de vendredi d'acte de légitime défense.

"Ces opérations de lutte contre le terrorisme se poursuivront tant que les organisations terroristes trouveront refuge sur le sol irakien et aussi longtemps que la sécurité de la Turquie l'exigera", a ajouté le porte-parole.

(Dominic Evans, Jean-Philippe Lefief pour le service français)