La télévision du futur selon Bruno Patino

Louise Wessbecher
·Journaliste cheffe de la rubrique culture, médias et divertissement
·1 min de lecture
La télévision du futur selon Bruno Patino
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

TÉLÉVISION - Les plateformes de streaming vont-elles faire totalement disparaître la “télé de papa”? Regarderons-nous les émissions et séries uniquement sur notre écran de smartphone? Interrogé sur les futurs de la culture lors de notre conférence avec Boma, ce jeudi 15 avril, Bruno Patino a brossé un portrait de la télévision en 2025.

Et pour le président d’Arte à qui l’on doit cette année l’énorme succès de la série “En thérapie”, évoquer le futur de la télévision mérite de distinguer “trois destins” qui s’annoncent “complètement différents”: celui du téléviseur, celui des programmes audiovisuels et celui de la chaîne linéaire, comme il l’explique dans notre vidéo en tête de cet article.

  • Le téléviseur

Pour Bruno Patino, l’objet par lequel on regarde la télévision va poursuivre sa mutation d’écran connecté. “Après avoir vu l’écran plat, on verra l’écran plat sans fil qui aura des capacités d’immersion et d’interaction, avec des images de plus en plus haute définition”, prévoit-il.

  • Les programmes audiovisuels

D’ici 4 ans, le président d’Arte avance que notre consommation effrénée de séries et autres contenus variés nous conduira à “une saturation des yeux”. Et de voir dans l’essor des podcasts un indice de ce phénomène: “On le voit aujourd’hui déjà, les oreilles sont le nouveau terrain de conquête parce que les yeux arrivent en saturation”.

S’il ne prédit pas pour autant “un crash” de la p...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.