La Russie envoie un navire de guerre au large des côtes syriennes

Faut-il craindre une escalade de tensions entre Washington et Moscou ?

Après la frappe ciblée d’une base aérienne en Syrie, ordonnée par Donald Trump, la Russie aurait envoyé un navire de guerre armé de missiles de croisière pour rejoindre les rangs d’un groupe de combat au large des côtes syriennes.

Cette réponse de Moscou

intervient à quelques jours du déplacement du secrétaire d‘État américain, Rex Tillerson, à Moscou.

Le président des Etats-Unis a affirmé que cette frappe était une réponse à l’attaque chimique, imputée au régime syrien, dans la province d’Idlib. Mais Bashar al-Assad nie toute responsabilité.

Au nord-est de Damas, des raids aériens auraient touché la ville rebelle de Douma. Selon l’observatoire syrien des droits de l’homme, au moins une personne a été tuée et 10 blessées.

Avec agences

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages