La Russie critique à son tour les raids turcs contre les Kurdes

Le QG des YPG kurdes après les raids turcs. Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé mercredi les bombardements aériens turcs contre des positions kurdes mardi en Irak et en Syrie. /Photo prise le 25 avril 2017/REUTERS/ Rodi Said

MOSCOU (Reuters) - Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé mercredi les bombardements aériens turcs contre des positions kurdes mardi en Irak et en Syrie.

Ces raids, qui ont fait selon l'armée turque environ 70 morts au total dans les rangs de combattants liés au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), sont "inacceptables" et violent les principes fondamentaux des relations entre Etats, estime le gouvernement russe dans un communiqué.

Les bombardements turcs avaient déjà été critiqués mardi par les Etats-Unis, qui ont déploré qu'ils aient visé en Syrie des positions de la milice kurde YPG, composante essentielle des Forces démocratiques syriennes (FDS) engagées dans la lutte contre le groupe Etat islamique avec le soutien de Washington.

(Polina Devitt; Tangi Salaün pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages