La rémunération du patron de Volkswagen bondit de 40%

BERLIN (Reuters) - La rémunération totale du président du directoire de Volkswagen, Matthias Müller, a bondi d'environ 40% l'an dernier, à 10,14 millions d'euros en salaire et primes, après les résultats records enregistrés par le groupe automobile allemand, a annoncé le constructeur mardi.

Volkswagen a introduit l'an dernier de nouvelles règles de rémunération pour ses dirigeants après les critiques qui avaient accompagné le versement de primes importantes malgré le scandale des moteurs diesel du groupe.

Matthias Müller, dont le mandat court jusqu'en 2020, a touché l'an dernier environ 20% de plus que son homologue de Daimler, Dieter Zetsche, bien que les ventes de Mercedes-Benz, la marque haut de gamme de Daimler, aient été supérieures à celles de ses concurrentes Audi et BMW pour une deuxième année consécutive.

Volkswagen a quasiment doublé en 2017 son bénéfice d'exploitation malgré un virage stratégique coûteux vers les véhicules électriques et autonomes et les retombées financières persistantes du scandale du diesel.


(Andreas Cremer; Bertrand Boucey pour le service français)