La Moselle entre colère et lassitude face aux variants: "qu’ils se décident!”

Claire Tervé
·.
·1 min de lecture
La Moselle entre colère et lassitude: "variants, pas variants, confinement, pas confinement, qu’ils se décident!” (photo d'illustration: un ontrôle de police après le couvre-feu de 18h dans les rues de Metz en janvier 2021) (Photo: JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN via Getty Images)
La Moselle entre colère et lassitude: "variants, pas variants, confinement, pas confinement, qu’ils se décident!” (photo d'illustration: un ontrôle de police après le couvre-feu de 18h dans les rues de Metz en janvier 2021) (Photo: JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN via Getty Images)

MOSELLE - Elle a été parmi les premières a expérimenter le couvre-feu à 18h et parmi les départements les plus durement touchés de France par le coronavirus. Désormais, la Moselle est également la plus touchée par ses variants. Le ministre de la Santé Olivier Véran s’est rendu ce vendredi 12 février sur place pour évoquer cette situation “plus inquiétante” de l’épidémie. De leur côté, face à cette nouvelle épreuve, les Mosellans semblent se résigner.

“Ces derniers temps, le nombre de nouveaux cas de variants est en train d’augmenter en flèche ici, alors oui, il y a un peu d’inquiétude”, nous explique Cécile*, la trentaine, infirmière à Metz-Sablon. La flambée des cas de variants, elle l’observe de très près depuis plusieurs jours. Et ce qu’elle constate est loin de la rassurer. “Dernièrement il y a eu une recrudescence incroyable de demandes de surveillance des cas de Covid, c’est en train d’exploser”, nous assure-t-elle. À tel point qu’elle a dû faire une croix sur certains jours de repos pour aider ses collègues à gérer le flux. Fatiguée et évoquant l’énorme pression qu’elle et ses collègues subissent, Cécile commence à se faire à l’idée d’un possible nouveau confinement, au niveau local. “Pourtant je n’en ai pas envie, je voudrais partir en vacances... mais vu ce qu’il se passe, c’est ce qu’il faudrait”, analyse-t-elle à regret.

“Que le gouvernement se décide!”

Cette augmentation soudaine, les autorités sanitaires l’ont bien constatée . Ces quatre dernie...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.