Une séance de méditation au conseil municipal de Castanet

Suzana Nevenkic
·1 min de lecture
Une séance de méditation au conseil municipal de Castanet
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

POLITIQUE - Le conseil municipal de Castanet-Tolosan, en Haute-Garonne, a été le théâtre d’une scène assez peu commune. Le mardi 13 avril au soir, la réunion a démarré par une séance de relaxation collective avec un exercice de respiration, comme le rapporte La Dépêche.

Après l’appel, le nouveau maire écologiste, Xavier Normand, Émilie Desmons-Costes adjointe au maire déléguée à l’enfance, à la jeunesse et aux sports, a pris la parole. L’élue a proposé à toutes les personnes présentes “un temps de centrage” et de relaxation. Le journal local indique que “passé l’instant de surprise, la majeure partie de son auditoire a joué le jeu” alors qu’habituellement, “les séances se déroulent [...] sous haute tension”. Pendant une minute, le conseil municipal a ainsi exécuté des exercices de respiration puis reprend sa séance normalement.

La séance publiée sur Youtube a été repérée quelques jours plus tard sur les réseaux sociaux, faisant l’objet de moqueries. Toujours est-il que cette séance du conseil a duré environ deux heures, contre six pour la précédente et dans une ambiance moins tendue. “Est-ce l’effet de cette méditation collective?”, se demande La Dépêche, qui précise quand même que l’ordre du jour était “assez léger”. Pas si sûr à en croire le journal rappelant que “la tension ambiante” a refait surface à l’occasion des questions de l’opposition.

Sur un autre registre, Europe Écologie les Verts avait déjà essuyé il y a quelques jours de...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.