La maire de Paimpol dénonce des propos sexistes en conseil municipal

Lucie Hennequin
·Journaliste, Le HuffPost
·2 min de lecture
La maire de Paimpol dénonce des propos sexistes en conseil municipal
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

SEXISME - “Maîtresse”, “ma cocotte”... La maire de Paimpol (Côtes-d’Armor) Fanny Chappé (PS) a dénoncé sur Twitter les propos sexistes d’un membre de l’opposition du dernier conseil municipal de la ville, le 26 avril dernier. “On en est encore là en 2021. Être femme maire, c’est aussi vivre cela”, a-t-elle publiquement regretté dans un post Twitter.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, les propos auxquels elle fait référence sont ceux de Jean-Yves de Chaisemartin (UDI), leader de l’opposition et surtout ancien maire de cette commune de 7.000 habitants pendant 12 ans. Jusqu’à l’élection de Fanny Chappé en 2020.

“Non seulement je n’ai pas reçu d’excuses mais l’élu s’en vante sur les réseaux sociaux. Lutter contre la banalisation des propos sexistes: un combat que je mènerai en tant que qu’élue, citoyenne, maman”, a-t-elle ajouté sur le même réseau social.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans la vidéo du conseil municipal, visible en ligne sur le site de la ville, on constate que le ton monte sur différents sujets entre la maire et le leader de l’opposition. À plusieurs reprises, il s’adresse à elle en l’appelant “maîtresse”. Jusqu’à la fois de trop.

“Je te parle comme je veux, ma cocotte!”

“J’ai le droit de répondre, “maîtresse” ou tu vas encore m’empêcher de parler?”, lui demande-t-il alors que le conseil évoque le nombre et l’attribution des postes du personnel communal. “Franchement, M. de Chaisemartin, vous ne me parlez pas comme ça”, rétorque alors la maire de 41 ans, également conseillère régionale et é...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.