La France décroche un gros contrat militaire en Egypte

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

LE CAIRE (Reuters) - La France a décroché son premier gros contrat militaire en Egypte depuis une vingtaine d'années, portant sur la vente de quatre frégates, pour un total d'un milliard d'euros, a-t-on déclaré samedi de source diplomatique française. "Le contrat (conclu par la DCNS) porte sur un milliard d'euros et a été finalisé le mois dernier. C'est le premier gros contrat depuis la vente de Mirage il y a 20 ans environ", a-t-on dit de même source. Ce responsable s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat alors que le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, se trouvait au Caire, où il a été reçu par le président égyptien, Abdel Fath al Sissi. "Nos pays ont de bonnes et anciennes relations. Nous avons abordé les sujets économiques. Il y a beaucoup d'entreprises françaises ici et des investissements importants. Il y a des contrats, dont la défense", a dit le ministre français après l'entretien. "Ce dont on a parlé beaucoup, c'est de la menace terroriste en général, en Libye, en Iraq, en Syrie. Il (NDLR - Sissi) est très fortement impressionné par les liens entre ces groupes et le risque qu'ils présentent", a dit Laurent Fabius. (John Irish; Eric Faye pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles