La Fête de la musique sur France2 aura lieu à Roland-Garros

·Journaliste rédacteur au service Culture
·1 min de lecture
Photo de l'ensemble du court Philippe-Chatrier prise lors du premier tour opposant Novak Djokovic à Tennys Sandgren ce mardi 1er juin à Paris. (Photo: Aurelien Meunier via Getty Images)
Photo de l'ensemble du court Philippe-Chatrier prise lors du premier tour opposant Novak Djokovic à Tennys Sandgren ce mardi 1er juin à Paris. (Photo: Aurelien Meunier via Getty Images)

MUSIQUE - Le court Philippe-Chatrier ne fermera pas ses portes après la finale de Roland-Garros ce dimanche 13 juin. Huit jours plus tard, le mythique central du Grand Chelem parisien accueillera la traditionnelle Fête de la musique retransmise sur France 2, a révélé la chaîne ce mercredi 2 juin.

“C’est la première fois qu’une scène sera montée sur le court Philippe-Chatrier”, s’est félicitée au cours d’une conférence de presse la directrice des divertissements et variétés de France Télévisions Alexandra Redde-Amiel. L’enceinte de la Porte d’Auteuil n’a en effet jamais accueilli de concert ou évènement musical, mis à part l’an dernier après la fin des travaux de rénovation. Une restructuration, pensée en 2011 dans le cadre de la modernisation de l’ensemble du site et officiellement lancée en 2018, qui lui a permis d’agrandir ses tribunes et de se doter d’un toit rétractable inauguré en 2020.

Jauge de 4000 spectacteurs

Le court Philippe-Chatrier se transformera donc en scène musicale ce 21 juin, avec, au programme de la soirée: un hommage aux années 80 par 40 artistes dont Patrick Bruel, Pascal Obispo, Benjamin Biolay, Vianney, Kendji Girac, Louane, Julien Clerc, Amir, Gilbert Montagné, Clara Luciani, David et Jonathan, Eddy de Pretto ou encore Jean-Pierre Mader. Ils seront assistés par 13 musiciens et interprèteront près d’une centaine de chansons.

“Dans cette arène, on avait envie de fêter tous ensemble cette nostalgie des années 1980”, fait valoir Alexandra Redde-Amiel. Et d’ajouter: “On voulait faire plaisir à notre public, lui permettre de chanter et de faire la fête”. Le spectacle, ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles