La difficile réinsertion des détenues étrangères au Brésil

Nduduzo Siba n'a plus de papiers, le passeport de Portia Dliwayo s'est perdu dans la machine administrative pendant plus d'un an, Precious Ndubuisi a replongé dans le trafic : pour ces anciennes détenues sud-africaines au Brésil, condamnées pour avoir servi de "mules" pour acheminer de la drogue, la lutte pour la réinsertion une fois en liberté conditionnelle est un parcours de combattante. --