La cigarette électronique bientôt interdite dans les lieux publics couverts ?

La cigarette électronique bientôt interdite dans les lieux publics couverts ?

Les fumeurs de tabac et les amateurs de la cigarette électronique bientôt logés à la même enseigne ? Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande l'interdiction de cette dernière dans les cafés et aux restaurants.

La fin de l'e-cigarette dans les bars et restaurants ?

L'avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a été publié ce mercredi. Et il risque de faire polémique. Il souhaite ainsi "d’étendre l’interdiction d’utilisation à tous les lieux affectés à un usage collectif (...) à l’instar des interdictions frappant l’usage de tabac". Bars, restaurants, cafés et boites de nuit… Tous les lieux fermés et couverts qui accueillent du public sont directement visés par cette recommandation, afin d’éviter le vapotage passif. Le Haut Conseil de la Santé Publique explique cependant que contrairement au tabac, "les risques liés au vapotage passif sont nuls ou extrêmement limités pour les tiers".

Rappelons que depuis la promulgation de la loi Santé, qui est intervenue fin janvier 2016, la cigarette électronique n’est pas la bienvenue dans certains lieux publics comme les bureaux, les écoles et les transports en commun.

Plus d'un million de personnes concernées

Le HCSP,  qui a été saisi en octobre par le gouvernement sur ses dangers et ses atouts, ajoute que la cigarette électronique peut aider certaines personnes à arrêter de fumer ou du moins de réduire "la consommation de tabac".

Aujourd’hui, selon les dernières estimations officielles, entre 1,2 et 1,5 millions de personnes utiliseraient une e-cigarette au quotidien.

Ce contenu peut également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages