La Chine modernise ses chaînes d'information en langue étrangère

Vue du centre de diffusion de la CCTV, à Pékin. Le premier réseau chinois de télévision a rebaptisé samedi en China Global Television Network (CGTN) ses services en langues étrangères. La télévision nationale chinoise (CCTV), opérateur de cette plateforme, précise que six chaînes distinctes et une agence de presse sont regroupées sous cette appellation. CGTN diffuse sur internet des programmes en anglais, en français, en arabe, en espagnol et en russe. /Photo d'archives/REUTERS/Claro Cortes

SHANGHAI (Reuters) - Le premier réseau chinois de télévision a rebaptisé samedi en China Global Television Network (CGTN) ses services en langues étrangères pour mieux contribuer au rayonnement du pays à l'étranger. La télévision nationale chinoise (CCTV), opérateur de cette plateforme, précise que six chaînes distinctes ainsi qu'une agence de presse sont désormais regroupées sous cette nouvelle appellation. CGTN diffuse notamment sur internet des programmes en anglais, en français, en arabe, en espagnol et en russe. Dans un message de félicitation transmis pour l'inauguration de cette nouvelle plateforme, le président chinois Xi Jinping note que "la Chine a besoin de mieux connaître le monde, et réciproquement". Il appartient à la CGTN, dont le slogan en français est "l'info contée autrement", de faire entendre la voix de la Chine, poursuit-il dans ce message diffusé par la chaîne. En tout début d'année déjà, Xi avait estimé que les médias publics chinois devaient mieux porter la parole de la Chine et gagner en influence internationale. (Engen Tham avec Ryan Woo à Pékin; Henri-Pierre André pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles