La candidature de Rohani validée, pas celle d'Ahmadinejad

Le Conseil des gardiens de la Révolution iranienne a validé la candidature du président sortant, Hassan Rohani, à la présidentielle. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

BEYROUTH, (Reuters) - Le Conseil des gardiens de la Révolution iranienne a validé la candidature du président sortant, Hassan Rohani, à la présidentielle, ainsi que celle du conservateur Ibrahim Raisi, mais a rejeté celle de l'ancien dirigeant Mahmoud Ahmadinejad, annoncent jeudi les médias officiels.

Considéré comme un dirigeant pragmatique modéré capable de s'entendre avec l'Occident - comme l'a illustré l'accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015 - Hassan Rohani avait triomphé avec une large majorité dès le premier tour en 2013.

Cette fois, il devrait avoir comme principal adversaire le conservateur Ibrahim Raisi et voir sa gestion de l'économie durement critiquée par ses adversaires.

Près de 3,2 millions d'Iraniens sont au chômage sur une population totale évaluée à 80 millions d'habitants.

A près d'un mois du scrutin, Hassan Rohani martèle que l'inflation a diminué en Iran et que l'économie s'est améliorée sous son mandat.

(Babak Dehghanpisheh, Nicolas Delame pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages