La campagne électorale doit être suspendue, dit Fillon

François Fillon a estimé que la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle française devait être suspendue, par "solidarité" avec les policiers victimes de l'attaque terroriste de Paris. /Photo prise le 20 avril 2017/REUTERS

PARIS (Reuters) - François Fillon a estimé jeudi soir que la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle française devait être suspendue, par "solidarité" avec les policiers victimes de l'attaque terroriste de Paris.

"Je considère que dans le contexte que nous vivons il n'y a pas lieu de poursuivre la campagne électorale", a déclaré le principal candidat de la droite sur France 2.

"Nous devons d'abord manifester notre solidarité avec les policiers, le policier qui a été tué, ceux qui sont blessés et puis tous ceux qui risquent leur vie pour assurer notre sécurité", a-t-il estimé.

"Et puis nous devons montrer notre solidarité avec une population française qui est à juste titre de plus en plus inquiète devant la multiplication de ces actes terroristes", a souligné François Fillon à trois jours du premier tour.

"Le combat contre le totalitarisme islamique, contre ceux qui commanditent ces attentats, contre ceux qui sont à l'origine de la montée de cette intolérance, de cet intégrisme, doit être la priorité absolue du prochain président de la République et du gouvernement", a-t-il conclu.

La campagne pour le premier tour s'achève officiellement vendredi à minuit.

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages