La Californie ravagée par les incendies, près de 200.000 évacués

Un hélicoptère pulvérise de l'eau sur un vignoble de Rupert Murdoch endommagé par l'incendie près du quartier Bel Air à l'ouest de Los Angeles, en Californie. Les autorités californiennes ont ordonné jeudi la fermeture de centaines d'écoles dans l'agglomération de Los Angeles où des incendies continuent de se propager. /Photo prise le 6 décembre 2017/REUTERS/Andrew Cullen

LOS ANGELES (Reuters) - Les autorités californiennes ont ordonné jeudi la fermeture de centaines d'écoles dans l'agglomération de Los Angeles où des incendies continuent de se propager, détruisant des centaines d'habitations et contraignant près de 200.000 personnes à fuir leur domicile.

Attisés par un vent sec soufflant depuis le désert de Californie, les incendies ont réduit en cendre des quartiers entiers en dépit des efforts déployés par les pompiers.

Dans la vallée de San Fernando, au nord de Los Angeles, au moins 30 maisons ont été détruites et 4.800 hectares de terrains ont été brûlés.

Au nord-ouest de la mégalopole, plus de 5.000 bâtiments sont menacés et le quartier huppé de Bel-Air n'est pas épargné puisque des centaines d'habitants des collines avoisinantes ont dû quitter les lieux.

Parmi les célébrités concernées, figure le magnat des médias Rupert Murdoch dont la propriété viticole a été évacuée.


(Dan Whitcomb, avec la contribution de Peter Szekely et Brendan O'Brien, Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages