Laïcité : un principe qui sert à "mettre tous les Français sur le même plan"

Tous les débats autour de ce principe depuis le prouvent : la laïcité à la française n'est, aujourd'hui, toujours pas un acquise. "Lorsque des gens ont des privilèges et qu'ils les perdent, ils cherchent toujours à les reconquérir. Or, l'émancipation laïque de la France a supprimé les privilèges de la religion catholique. Non pas pour nuire à l'exercice du culte catholique, mais pour mettre tous les Français sur le même plan", juge Henri Pena-Ruiz, docteur en philosophie et auteur du Dictionnaire amoureux de la laïcité, sur le plateau du journal de 23 Heures de franceinfo, samedi 24 octobre. Émanciper "la loi commune de tout particularisme religieux" "Aujourd'hui, il y a d'autres problèmes qui surgissent lorsque des gens prétendent que les lois de la République doivent être en dessous des lois religieuses, notamment, en ce qui concerne l'islamisme politique, en dessous de la charia (...) La France est un pays qui a accueilli des personnes de toutes origines et de toutes convictions. Comment les faire vivre ensemble ? En émancipant la loi commune de tout particularisme religieux", tranche le docteur en philosophie.