Laïcité : grève dans un collège de Lyon après l'agression d'un professeur par un parent

·1 min de lecture

Lundi 4 janvier, les élèves du collège des Battières, dans le 5e arrondissement de Lyon, n'ont pas eu cours : les professeurs se sont mis en grève pour dénoncer l'inaction du rectorat dans une affaire remontant au mois de novembre. Leur collègue, un professeur d'histoire-géographie, a été "pris à partie par un parent d'élève sur le contenu de ses cours" sur la laïcité, ont rapporté France3 et Le Progrès.

Les faits se sont déroulés le 9 novembre, une semaine après l’hommage rendu à Samuel Paty, professeur assassiné à Conflans-Sainte-Honorine après un cours sur la liberté d’expression. Or, ils ont appris avant Noël que leur collègue allait quitter l'établissement.

Pas de réaction de l'institution

Le parent "remettait en cause le contenu de son cours d’histoire-géographie sur le principe de laïcité", a dénoncé une enseignante du collège auprès du Progrès. La famille refusant de présenter des excuses, le professeur a porté plainte pour agression et diffamation. Mais alors que ses collègues attendaient une réaction du rectorat, "il n'y a rien eu", expliquent-ils à France 3. L'une des enfants de la famille a ensuite apporté "un objet contondant" au collège et a été exclue un jour, sans passer devant le conseil de discipline. "Mi-décembre, la famille ne se serait pas rendue au rendez-vous auquel elle avait été conviée au rectorat", affirme aussi Le Progrès.

Les enseignants grévistes ont demandé la prise en charge de la situation et ont déploré que des parents d'élèves puissent s'imm...


Lire la suite sur Europe1