Laëtitia Provenchère (Familles nombreuses) raconte le jour où elle a dû "débrancher" son mari et comment elle l'a annoncé à son fils de 3 ans

Familles nombreuses, la vie en XXL : Laëtitia Provenchère se confie sur la mort de son mari, quelle a dû "débrancher"

Laëtitia Provenchère fait partie des mamans dans Familles nombreuses, la vie en XXL sur TF1. Elle est maman d'une tribu de 4 enfants (un fils Nolann, et des triplées Emmy, Lyna et Noëlya). Son mari Guillaume est décédé quand elle était enceinte de ses 3 petites filles. La veuve s'est confiée sur la mort de son époux dans le podcast Le Tourbillon.

"Je suis à 2 mois de grossesse pile, le jour de son décès, donc le 10 août" a expliqué Laëtitia Provenchère qui était donc enceinte et en deuil, "En fait, Guillaume a fait une chute 2 jours auparavant. Une chute lors d'une intervention. (...) Malheureusement, il est tombé sur la tête. (...) Il a subi 2 interventions et au bout des 2 jours d'hospitalisation, on nous a dit que malheureusement il n'y avait pas d'espoir possible".

Celle dont vous pouvez suivre le quotidien dans Familles nombreuses, la vie en XXL a précisé que c'est elle qui a dû prendre cette décision difficile : "Comme on était mariés, je dois moi en tant que femme donner mon accord pour débrancher mon mari. C'est quelque chose que j'ai fait accompagnée de mes belles-soeurs et de ma belle-mère".

"On n'a pas envie à 3 ans d'expliquer la mort à nos enfants. Mais nous malheureusement, ça fait partie de nos vies"

Laëtitia...

Lire la suite


À lire aussi

Céline Saffré (Familles nombreuses) : son fils opéré en urgence a eu "des complications", furieuse, elle raconte
Laëtitia Provenchère (Familles nombreuses) raconte la réaction bouleversante de Nolann à la mort de son père
Laëtitia Provenchère (Familles nombreuses) prête à refaire sa vie après le décès de son mari ? "Il faut accepter de vivre"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles