Laëtitia Milot résignée : "Je ne pourrai plus porter la vie"

·1 min de lecture

Elle fait partie de ces stars engagées qui ont brisé le tabou de l'endométriose. Laëtitia Milot se bat depuis 2013 contre cette maladie longtemps méconnue qui provoque des problèmes d'infertilité et qui peut être extrêmement douloureuse. Mais dans une interview accordée à MagicMaman, l'actrice avoue avoir peu d'espoir d'une seconde grossesse : "Depuis ma dernière opération contre l’endométriose et l’adénomyose, j’ai un traitement malheureusement à vie", explique-t-elle. Résignée, Laëtitia Milot n'est pas pour autant désespérée : "Même si je sais que je ne pourrai plus porter la vie, je ne vis pas ça comme un deuil", confie l'actrice. Mais Laëtitia Milot a de quoi se consoler : les bras de sa fille Lyana, née en 2018 de son union avec son compagnon Badri, qui vient de faire sa rentrée des classes.

L'actrice a été diagnostiquée en 2013, depuis elle mène une lutte acharnée contre la maladie. Un combat pour elle-même mais aussi pour les autres femmes. Que ce soit dans les médias ou sur les réseaux sociaux, la jeune maman est très active pour sensibiliser le grand public à cette maladie. La star de la série Plus Belle la vie collabore avec EndoFrance pour accompagner les femmes atteintes d'endométriose. "Nous avons rencontré le ministre de la Santé Olivier Véran qui considère l’endométriose comme un enjeu de santé publique", a-t-elle assuré.

Comme Lorie Pester, Imany et Énora Malagré, Laëtitia Milot est engagée aux côtés de l'association Maïa qui soutient et aide les couples qui rencontrent (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Macron ne pouvait plus le saquer" : ce proche d’Edouard Philippe qui balance
Baptême de Lilibet Diana : la fille de Meghan et Harry privée d’une tradition royale ?
Rachida Dati balance les uppercuts : "On est passé de la présidence normale à la présidence cheap"
Charlene de Monaco incontrôlable : "Elle ne veut pas être Kate Middleton, ni Grace Kelly"
Hommage à Jean-Paul Belmondo : pourquoi la sulfureuse Barbara Gandolfi n'était pas là

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles