L2: Sochaux-Caen finalement décalé, la LFP clôt la polémique

La rencontre de la 19e journée de Ligue 2 entre Sochaux et Caen, que les Doubistes ne souhaitaient pas décaler pour permettre à l'entraîneur normand d'assister aux obsèques de sa femme, a finalement été avancée au 20 janvier, a annoncé jeudi la LFP.

"A la demande du Stade Malherbe Caen et en accord avec le diffuseur beIN SPORTS et le FC Sochaux-Montbéliard, la rencontre FC Sochaux-Montbéliard – Stade Malherbe Caen a été décalée au vendredi 20 janvier à 18h30", a précisé la Ligue dans son communiqué.

Caen avait jusque-là demandé en vain que la rencontre prévue samedi 21 soit avancée à vendredi, ou décalée à dimanche ou lundi, en raison du décès mercredi d'Armelle Moulin, l'épouse de Stéphane Moulin.

"En ce moment d'une grande douleur, la LFP adresse ses plus sincères condoléances à Stéphane Moulin, sa famille, ses proches ainsi qu'à l'ensemble du Stade Malherbe Caen", ajoute la Ligue en remerciant tout spécialement le diffuseur qui a été arrangeant.

L'entraîneur normand était absent depuis la reprise fin décembre pour rester au chevet de sa femme, gravement malade. C'est son adjoint Patrice Sauvaget qui assurait l'intérim.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont fait part de leur indignation après le refus initial des Sochaliens d'accéder à la demande normande, ce qui a provoqué une polémique.

"Le football, c'est d'abord un jeu. Les clubs sont des familles. Malheureusement, tant que certains l'oublieront, on continuera à voir des comportements pathétiques", a notamment réagi dans un tweet Pierre-Antoine Capton, copropriétaire du club normand.

"Dans ces circonstances dramatiques, je ne vois pas comment le @SMCaen pourrait jouer un match de football à Sochaux samedi. La place du club est auprès de Stéphane Moulin", a-t-il ajouté.

Face à cette polémique, le directeur général du FC Sochaux, Samuel Laurent, a expliqué jeudi avoir refusé des propositions de reprogrammation pour des "raisons logistiques".

"Nous sommes très attristés de ce que vit Stéphane Moulin et le @SMCaen. Nous n'avons aucune inimitié avec ce club, que ce soit très clair", a-t-il déclaré sur le compte Twitter du club franc-comtois.

"On nous a proposé trois options de reprogrammation vendredi, dimanche ou lundi, mais c'était impossible de le faire à ces dates pour des raisons logistiques", a poursuivi Samuel Laurent. "Nous sommes prêts à être accommodants, mais il faut nous proposer des dates compatibles avec une organisation a minima viable."

"C'est facile de nous faire passer pour les +méchants+ alors que nous n'avons aucun souci de principe à reprogrammer le match", a-t-il encore affirmé.

Avant la 19e journée de Ligue 2, Sochaux est 3e au classement et donc candidat à la montée en Ligue 1. Le SM Caen occupe quant à lui la huitième place.

bur-dsa/cd/cyj