L1: un triplé d'Openda permet à Lens de surclasser Toulouse

Grâce à un triplé de Loïs Openda en seconde période, Lens a conforté sa deuxième place en remportant une nouvelle victoire dans son chaudron de Bollaert-Delelis face à Toulouse (3-0), vendredi en ouverture de la 13e journée de L1.

Entré en jeu à la 56e minute, l'international belge de 22 ans a régalé le public en inscrivant trois buts (60e, 86e, 90e+2) pour faire plier un promu toulousain qui n'a pourtant pas démérité.

Pour leur quatorzième match à domicile à guichets fermés consécutif, les Sang et Or ont remercié leurs supporters en poursuivant leur impressionnant sans-faute avec une septième victoire en sept matches cette saison.

Le RCL, qui s'est même permis de luxe de manquer un penalty, a toutefois eu du mal à forcer le verrou du +Téfécé+, très bien organisé et dangereux en contre. Mais Openda, qui n'avait plus marqué depuis la 6e journée, ne lui a laissé aucune chance...

Après ce neuvième succès de la saison, Lens, qui réalise la meilleure entame de son histoire, totalise déjà 30 points et a consolidé sa place de dauphin du Paris SG, qui trône en tête de la L1 avec 32 unités au compteur avant de recevoir Troyes samedi (17h00).

Le promu toulousain reste installé en milieu de tableau avec 16 points (10e) mais aura encore deux matches compliqués avant la trêve face à Monaco et Rennes.

Lens a confisqué le ballon d'entrée et la première occasion a logiquement été artésienne avec un rush de David Pereira Da Costa, qui a servi à l'entrée de la surface Seko Fofana, dont la frappe en pivot s'est envolée dans les gradins (7e).

Sur la suivante, encore plus franche, le RCL n'a pas réussi à concrétiser une transition rapide après un corner toulousain: Da Costa a décalé Fofana, lequel a prolongé pour Przemyslaw Frankowski, dont le centre a été repris par l'Ivoirien qui a tiré juste à côté (13e).

- Coaching gagnant -

Si les Sang et Or avaient le contrôle des opérations, il a toutefois fallu deux tacles salvateurs dans la surface de Deiver Machado devant Brecht Dejaegere (28e) puis du revenant Jonathan Gradit face à Zakaria Aboukhal (33e) pour empêcher les Violets d'ouvrir le score contre le cours du jeu.

Au retour des vestiaires, Lens a gâché l'occasion de prendre les commandes quand Fofana a vu son penalty, obtenu quelques secondes plus tôt par Pereira Da Costa, être repoussé par Dupé (50e).

Franck Haise a alors lancé Openda et Florian Sotoca, deux titulaires habituels qu'il avait laissés sur le banc, pour redynamiser son équipe. Et son coaching s'est vite avéré gagnant !

Au terme de plusieurs passes redoublées, l'ancien Grenoblois a délivré un centre fuyant qui a été repris victorieusement de la tête par l'international belge (1-0, 60e).

Openda a ensuite profité d'une mauvaise passe en retrait toulousaine pour devancer Anthony Rouault et sécuriser la victoire lensoise (2-0, 86e), avant d'enflammer Bollaert en s'offrant un triplé d'une jolie frappe croisée (90e+2).

nb/hpa