L1: Lyon brille à Marseille, course relancée pour le podium

Marseille, balayé par Lyon (3-0) dans le choc de la 35e journée de Ligue 1, voit ses concurrents Rennes et Monaco se rapprocher de sa deuxième place, dimanche, pendant que Nice, vainqueur à Bordeaux (1-0), reste au contact du podium.

- Lyon secoue Marseille -

L'OM a raté son "Olympico". Incapables d'emballer la rencontre, les Marseillais ont perdu une rencontre cruciale en vue de la qualification directe pour la Ligue des champions.

L'OM (2e, 65 pts) reste deuxième derrière le Paris SG, mais ses concurrents Rennes (3e, 62 pts) et Monaco (4e, 62 pts) reviennent à trois longueurs.

Pour reprendre le contrôle de leur saison, les hommes de Jorge Sampaoli doivent se ressaisir dès jeudi contre le Feyenoord Rotterdam, en demi-finale retour de Ligue Europa Conference (défaite 3-2 à l'aller).

Décevant en 2021/22, l'OL n'a pas maîtrisé grand-chose, mais ce succès de prestige chez le rival entretient son espoir d'accrocher une place européenne, alors qu'il reste trois journées à disputer.

Des buts de Castello Lukeba (55e), Moussa Dembélé (76e) et Karl Toko Ekambi (88e) ont porté les Lyonnais (7e, 55 pts) qui doivent confirmer le week-end prochain chez la lanterne rouge Metz.

- Monaco et Nice poussent -

Et de sept ! Monaco a enchaîné contre Angers (2-0) une septième victoire de suite, pour revenir à hauteur de Rennes, troisième grâce à une meilleure différence de buts.

"Cette équipe n'a pas atteint ses limites", prévient l'entraîneur monégasque Philippe Clement. L'attaquant Wissam Ben Yedder a inscrit son 21e but de la saison.

Nice (5e, 60 pts), aussi, garde un oeil sur le podium. Les Aiglons sont allés gagner chez le relégable Bordeaux (1-0) grâce à Andy Delort (74e).

Les Niçois, qui n'avaient plus gagné à l'extérieur depuis janvier, se relancent au meilleur moment, à une semaine de la finale de la Coupe de France contre Nantes.

"Même si tout n'est pas parfait, il y a un certain état d'esprit, une volonté de vouloir faire les choses ensemble", retient le technicien du "Gym" Christophe Galtier.

- Lille quitte l'Europe -

La fin de saison approchant, les situations se décantent. A Lille, le "happy end" espéré s'est transformé en film d'horreur.

Trois penalties concédés, deux cartons rouges... Le champion 2021 s'est décomposé à Troyes, où il a certainement dit adieu aux places européennes.

Dixièmes (51 pts) à neuf points du strapontin pour la Ligue Europa Conference, les Nordistes ont livré un match à l'image de leur saison décevante.

- Troyes proche du maintien, Metz n'y croit plus -

L'Estac (14e, 36 pts) en profite pour s'échapper du barragiste Saint-Etienne (31 pts). "C'est un grand pas vers le maintien. Il nous manque encore un match pour aller le chercher", a reconnu l'entraîneur Bruno Irles.

L'après-midi est d'autant plus belle pour les Troyens que leurs concurrents n'ont pas gagné. Comme Angers (15e, 35 pts) et Saint-Etienne (18e, 31 pts), Clermont a chuté à l'extérieur, sur le terrain de Brest (2-0).

Les Auvergnats (17e, 33 pts) ont pourtant joué en supériorité numérique pendant 70 minutes.

Lorient (16e, 34 pts) aussi a déçu. Malgré l'exploit de Terem Moffi, qui a marqué à la conclusion d'un raid de 50 mètres, les Merlus se sont fait surprendre par Reims à domicile (2-1).

Ces résultats laissent le barragiste Saint-Etienne en course pour le maintien, mais pour Metz, cela risque d'être très juste.

Les Mosellans, qui ont mené 2-0, ont longtemps cru tenir leur premier succès depuis janvier, mais Montpellier a égalisé dans le temps additionnel par Elye Wahi (2-2).

"Le maintien ? Vous croyez au miracle ? Moi, je ne crois pas au miracle", a lancé le technicien messin Frédéric Antonetti.

Ce scénario cruel laisse Metz à la dernière place (25 pts), derrière Bordeaux (27 pts) qui n'y arrive pas non plus.

"Il y a de la fébrilité, de l'anxiété, qu'il va falloir vite balayer", a remarqué le coach girondin David Guion, dont l'équipe peut être reléguée dès la prochaine journée en cas de résultats défavorables.

ah/bvo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles