L1: Lille retrouve son efficacité et écrase Troyes

Lille a retrouvé le chemin du but et de la victoire en surclassant Troyes (5-1) à l'issue d'une prestation très aboutie, dimanche lors de la 19e journée de Ligue 1.

Pour sa première titularisation depuis août, l'attaquant Mohamed Bayo a inscrit un doublé (16e, 47e), tout comme Jonathan David (45e+2, 88e) et Alan Virginius (75e) s'est joint à la fête. Mama Baldé a sauvé l'honneur des Troyens (65e).

Décimé par les absences, Paulo Fonseca avait dû composer une équipe bien différente que d'habitude, avec notamment une charnière centrale très jeune. Tiago Djalo (22 ans) et Leny Yoro (17 ans) ont en effet le même âge à eux deux que José Fonte, titulaire habituel dans l'axe mais laissé sur le banc pour son retour de blessure !

Et la situation ne s'est pas arrangée pour les Dogues avec le remplacement très rapide de l'ailier Adam Ounas, touché à la jambe droite dès la 6e minute et qui se déplaçait ensuite sur des béquilles.

Ce dixième succès de la saison permet au Losc de remonter à la sixième place avec 34 points et de rester bien positionné dans la lutte pour les places européennes.

Troyes recule au 14e rang avec 18 unités au compteur et ne compte plus que trois points d'avance sur le premier relégable, Ajaccio.

En manque récurrent d'efficacité cette saison, le Losc a, une fois n'est pas coutume, converti sa première occasion pour ouvrir le score: servi dans l'axe, Angel Gomes a lancé David, qui a intelligemment laissé passer le ballon pour Bayo, dont la frappe puissante du droit a fait mouche (1-0, 16e).

Lille a ensuite assommé l'Estac juste avant et juste après la mi-temps: c'est d'abord David qui a creusé l'écart en reprenant une tentative de Bayo repoussée par Mateusz Lis (2-0, 45e+2), puis l'international guinéen s'est offert un doublé au retour des vestiaires en envoyant au fond un tir de Timothy Weah mal négocié par le portier champenois (3-0, 47e).

L'ancien Clermontois a ainsi confirmé sa montée en puissance. Le public lui a d'ailleurs rendu hommage avec un chant plutôt drôle, "un Ricard pour Bayo, hiya hiya ho", en référence à sa sortie nocturne la veille du match contre le PSG en août qui lui avait valu une sanction et avait gâché son début de saison.

Le but de Baldé (65e) n'a pas refroidi les ardeurs des Nordistes, qui ont enfoncé le clou en fin de match grâce au premier but en L1 de Virginius (75e) et à une réalisation de la tête de David (88e).

nb/jde