L1: à Lyon, A. Lopes sérieusement touché au dos, Gonalons à une cheville

Le gardien lyonnais, Anthony Lopes, blessé lors du match de la 12e journée de Ligue 1, Lyon-Guingamp (2-0), samedi au stade de Gerland, souffre d'une sérieuse blessure au dos et le milieu Maxime Gonalons est touché à une cheville, a annoncé l'entraîneur de l'OL, Rémi Garde.

Selon Maxime Gonalons, lui aussi touché et sorti après un sérieux coup sur la cheville droite et pour lequel des examens sont prévus dimanche pour livrer un diagnostic précis, Lopes, gardien de but des espoirs portugais, souffrirait d'une fracture de deux vertèbres.

"Pour Lopes, je pense que c'est très sérieux. Il est touché au dos. Nous aurons un diagnostic dimanche. Il ne s'est pas blessé tout seul. C'est ce que j'ai dit à l'arbitre, avec, je le reconnais, un peu de véhémence sur le bord de touche mais sincèrement, il y a parfois des choses assez incompréhensibles", a poursuivi Garde.

L'indisponibilité de Lopes n'est pas encore déterminée mais il est d'ores et déjà forfait pour les deux matches de la semaine prochaine, à Rijeka en Europa League et surtout le derby à Saint-Etienne, dimanche prochain.

Le gardien Rémy Vercoutre, titulaire du poste la saison dernière avant qu'il ne soit victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit à la veille du match Lyon-Saint-Etienne fin avril dernier, a fait son retour avec la réserve samedi après midi en CFA (4e div.) contre Montceau.

Il pourrait ainsi faire son retour en professionnel plus vite que prévu... contre les Verts qu'il n'avait pu affronter il y a six mois tout juste.

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.