L’Union européenne veut accorder un label vert au gaz et au nucléaire

·1 min de lecture
La mesure vise à faciliter le financement de structures permettant de lutter contre le réchauffement climatique, et vient d'être soumise à consultation.

La mesure vise à faciliter le financement de structures permettant de lutter contre le réchauffement climatique, et vient d'être soumise à consultation.

Face au réchauffement climatique, l'Union européenne fait le choix du nucléaire. Vendredi 31 décembre, la Commission européenne a présenté aux États membres un texte proposant d'accorder au gaz naturel et au nucléaire un « label vert ». Objectif : reconnaître à ces deux filières énergétiques leur capacité à lutter contre le réchauffement climatique, et faciliter le financement de nouvelles structures.

En débat depuis des mois, la proposition de texte a été soumise aux 26 États membres un peu avant minuit, vendredi. La Commission a confirmé l'information, indiquant avoir « commencé les consultations ». Le document fixe les critères permettant de classer comme « durables » les investissements dans les centrales nucléaires ou à gaz pour la production d'électricité, avec pour objectif d'orienter les investissements privés vers les activités contribuant à la réduction des gaz à effet de serre. Le projet s'inscrit dans l'objectif de neutralité carbone de l'UE en 2050.

La France, qui veut relancer sa filière nucléaire, source d'électricité stable et décarbonée, et des pays d'Europe centrale, comme la Pologne ou la République tchèque, qui doivent remplacer leurs centrales à charbon très polluantes, réclamaient un tel texte. Faire partie de cette classification permet une réduction des coûts de financement, cruciale pour les projets concernés et les États voulant les soutenir.

À LIRE AUSSI Nucléaire : combien de (futurs) réacteurs en France ?

Des écologistes s'opposent [...] Lire la suite

VIDÉO - La France prend la présidence tournante de l'UE sous un ciel chargé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles