L’Union européenne suspend l’accord sur l’assouplissement du régime des visas pour les Russes

© REUTERS/ Johanna Geron REFILE - QUALITY REPEAT

C’est une avancée et une première réponse au président ukrainien Volodymyr Zelensky qui réclame depuis plusieurs semaines que l’Union européenne ferme ses frontières. Ce mercredi selon l'AFP, les États membres de l’UE ont trouvé un accord pour assouplir le régime des visas avec la Russie. Une suspension qui devrait, selon le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, rendre « plus difficile » et « plus longue » l’obtention de visas pour les ressortissants russes. « Cela réduira considérablement le nombre de nouveaux visas délivrés par les États membres de l'UE », s’est-il réjoui.

Lire aussi - Touristes russes : les pays européens hésitent à délivrer un visa

Depuis 2007, certaines catégories de ressortissants russes peuvent bénéficier de facilités de délivrance de visas Schengen de court séjour. Si dès le début de la guerre en Ukraine , l’Europe avait mis un terme à l'application de ces facilités pour les demandeurs ayant un lien avec le régime (délégations officielles, détenteurs de passeport diplomatique, chef d'entreprise), des visas de 90 jours maximums par période de 180 jours pouvaient toujours être obtenus pour les voyageurs justifiant d'un certain statut ou motif de déplacement (visites familiales, étudiants, journalistes, sportifs et autres).

Respect des règles de l'espace Schengen

Raison pour laquelle plusieurs États membres ne réclamaient pas seulement une suspension, mais une interdiction plus large de ce...


Lire la suite sur LeJDD