L’Union européenne réclame la libération immédiate d’une journaliste chinoise

·1 min de lecture

L'Union européenne a demandé la libération de la journaliste citoyenne Zhang Zhan. Cette ancienne avocate chinoise s’était rendue en février dernier à Wuhan pour montrer les conséquences de l’épidémie de Covid-19. Elle avait notamment diffusé sur les réseaux sociaux des images d'hôpitaux totalement débordés de cette ville située au centre de la Chine.

>> Retrouvez tous les journaux des médias en replay et en podcast ici

Condamnée à quatre ans de prison au terme d'un procès express

Ces vidéos et photographies ont été considérées comme de la "provocation aux troubles" par le gouvernement chinois. Zhang Zhan a ainsi été arrêtée au mois de mai. Selon le journal Le Monde, elle a commencé une grève de la faim en juin et le gouvernement aurait alors décidé de la nourrir de force. 

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

La journaliste a été condamnée à quatre ans de prison dans un procès express qui s'est déroulé à Shanghaï. L'audience a duré moins de trois heures et ni ses partisans ni la presse internationale n’ont pu y assister. La demande de libération de la part de la diplomatie européenne s’ajoute à une longue liste. Elle a malheureusement peu de chance d’aboutir dans un pays où le parti communist...


Lire la suite sur Europe1