L’Ukraine victime d’une « attaque massive » russe, selon Kiev

Au moins cinq explosions ont été entendues à Kiev ce lundi 31 octobre. (Photo d’illustration : Un immeuble détruit par une frappe russe à Irpin, dans la région de Kiev, le 16 septembre).
SERGEI SUPINSKY / AFP Au moins cinq explosions ont été entendues à Kiev ce lundi 31 octobre. (Photo d’illustration : Un immeuble détruit par une frappe russe à Irpin, dans la région de Kiev, le 16 septembre).

UKRAINE - Nouvelles explosions. « Une attaque massive » russe était en cours ce lundi 31 octobre au matin contre des installations énergétiques dans plusieurs régions d’Ukraine, a annoncé la présidence ukrainienne. Cette attaque survient trois jours après celle sur la flotte russe en Crimée, que Moscou a imputée à Kiev avec l’aide de Londres.

« Les terroristes russes ont, une fois de plus, lancé une attaque massive contre des installations du système énergétique dans un certain nombre de régions », a indiqué un conseiller de la présidence ukrainienne, Kyrylo Timochenko. « Certains des missiles ont été abattus par la défense antiaérienne, tandis que d’autres ont atteint leur cible », a-t-il ajouté.

Ce lundi matin, des quartiers de Kiev étaient privés d’électricité et d’eau. « Une partie de Kiev sans électricité et dans certaines zones sans eau, à la suite des frappes russes », a déclaré le maire de la ville Vitaly Klitschko sur la messagerie Telegram.

La capitale avait déjà été frappée les 10 et 17 octobre notamment par des drones russes de fabrication iranienne.

Plus d’informations à venir...

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi