Les forces ukrainiennes lancent une contre-offensive dans le Sud

L'Ukraine affirme avoir repris Kherson des mains des forces russes, dans le sud du pays. Moscou dément.  - Credit:OLEG PETRASYUK / EPA / EFE
L'Ukraine affirme avoir repris Kherson des mains des forces russes, dans le sud du pays. Moscou dément. - Credit:OLEG PETRASYUK / EPA / EFE

Les forces ukrainiennes ont lancé une contre-offensive dans le Sud, destinée à repousser les troupes russes de l'autre côté du fleuve Dniepr et à reprendre la ville occupée de Kherson, ont annoncé lundi les autorités locales. L'armée russe, elle, a affirmé les avoir repoussées et leur avoir infligé de « lourdes pertes ».

« Aujourd'hui, il y a eu de puissantes attaques d'artillerie sur les positions ennemies […] sur l'ensemble du territoire de la région occupée de Kherson. C'est l'annonce de ce que nous attendions depuis le printemps : c'est le début de la fin de l'occupation de la région de Kherson », a annoncé à la télévision ukrainienne Serguiï Khlan, député local et conseiller du gouverneur régional. Il a assuré que les forces ukrainiennes avaient « l'avantage » sur le front sud après plusieurs frappes ces dernières semaines ayant visé des ponts dans la région de Kherson et destinées à gêner la logistique de l'armée russe.

Des médias ukrainiens avaient plus tôt cité la porte-parole du commandement « sud » de l'armée ukrainienne, Natalia Goumeniouk, affirmant que les forces de Kiev attaquaient « dans de nombreuses directions » sur ce front. Le groupement militaire ukrainien « Kakhovka » a, lui, assuré sur Facebook observer la retraite d'une unité de combattants séparatistes prorusses de leurs positions dans la région.

À LIRE AUSSI« La présence des militaires ukrainiens nous porte la poisse »

Ces affirmations étaient invérifiables de source indépendante. Mosc [...] Lire la suite