L’Ukraine a-t-elle gagné la bataille de Kharkiv ?

DIEGO HERRERA CARCEDO / Anadolu Agency via AFP

“La guerre à grande échelle de la Russie contre l’Ukraine dure depuis 77 jours, rappelle dans son suivi quotidien le journal Oukraïnska Pravda. Les forces des envahisseurs sont particulièrement actives dans la région de Donetsk et vers le Dniepr. De plus en plus de missiles ciblent la région d’Odessa.”

“Des combats acharnés se poursuivent dans l’usine Azovstal, dans Marioupol assiégée. Des soldats ukrainiens héroïques se trouvent toujours à l’intérieur de l’usine”, et pendant ce temps, “les défenseurs ukrainiens avancent dans la région de Kharkiv : quatre localités ont été libérées au cours des dernières 24 heures”.

Contre-offensive ukrainienne

Il semble effectivement que depuis quelques jours, les forces armées ukrainiennes, passées à la contre-offensive dans les environs de Kharkiv depuis déjà plus d’une semaine, aient obtenu des succès locaux qui leur auraient permis de repousser les troupes russes, en certains points jusqu’à la frontière de la Fédération de Russie.

Pour les autorités ukrainiennes, commente le site d’information Tsenzor, ce serait “le résultat d’une action coordonnée des unités ukrainiennes dans la région”, à l’issue de laquelle plusieurs localités auraient été reprises, dont la ville de Roubijné. Selon l’État-major des forces armées ukrainiennes :

“Dans la région de Kharkiv, l’ennemi, après l’échec de sa tentative d’encerclement de la ville, se trouve en position défensive.”

En tout, depuis le début des hostilités, l’Ukraine aurait “repris le contrôle de 1 200 kilomètres de ses frontières, dans les régions de Kiev, de Soumy et Tchernihiv. Dont les deux tiers avec la Fédération de Russie”, confirme également le site d’information Obozrevatel.

Fort de ces informations, “le conseiller à la présidence Mykhaïlo Podolyak a exprimé sa certitude que l’armée ukrainienne allait libérer Kherson”, rapporte Oukraïnska Pravda.

Avis aux “gauleiters”

Or, au même moment, “le pouvoir nommé par l’occupant à la tête de l’administration militaire et civile de la région de Kherson a annoncé qu’il comptait demander au président Vladimir Poutine d’inclure Kherson dans la composition de la Fédération de Russie sans référendum”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles