L’Ukraine dit avoir repoussé les Russes « de 3 à 8 kilomètres » en profondeur près du Dniepr

L'armée ukrainienne mène une contre-offensive depuis plusieurs mois pour récupérer les régions occupées par la Russie.  - Credit:Philippe de Poulpiquet / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
L'armée ukrainienne mène une contre-offensive depuis plusieurs mois pour récupérer les régions occupées par la Russie. - Credit:Philippe de Poulpiquet / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

L'armée ukrainienne a indiqué, dimanche 19 novembre, qu'elle avait repoussé l'ennemi russe « de 3 à 8 kilomètres » en profondeur sur la rive gauche du Dniepr occupée par l'armée de Moscou. « Les chiffres préliminaires varient de 3 à 8 kilomètres, en fonction des spécificités, de la géographie et de la topographie de la rive gauche », a indiqué une porte-parole de l'armée, Natalia Goumeniouk, à la télévision ukrainienne. Il s'agit de la première estimation chiffrée de l'avancée des troupes de Kiev dans cette zone, après des mois de contre-offensive décevante.

Si cette avancée se confirmait, ce serait la plus grosse poussée de l'armée ukrainienne face aux Russes depuis plusieurs mois. Natalia Goumeniouk n'a toutefois pas indiqué si les forces ukrainiennes contrôlaient complètement cette zone de la région de Kherson (sud) ou si l'armée russe s'en était retirée face aux assauts des troupes de Kiev. « L'ennemi poursuit ses tirs d'artillerie sur la rive droite », a-t-elle détaillé, estimant le nombre de soldats russes présents dans cette zone à « plusieurs dizaines de milliers ». « Nous avons beaucoup de travail à faire », a poursuivi la porte-parole de l'armée ukrainienne.

Une contre-offensive décevante

Lancée en juin dernier, la contre-offensive tant attendue par Kiev et ses alliés occidentaux a échoué, ne permettant à l'armée ukrainienne de reprendre qu'une poignée de villages dans le Sud et l'Est. Le dernier succès d'importance revendiqué par l'Ukraine dans sa [...] Lire la suite