Ukraine : Kiev assure n'être qu'à « 50 kilomètres » de la Russie

L'Ukraine a annoncé dimanche avoir repris plus de 3000 km carrés de territoires aux forces russes depuis le début du mois de septembre. (image d'illustration)  - Credit:METIN AKTAS / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
L'Ukraine a annoncé dimanche avoir repris plus de 3000 km carrés de territoires aux forces russes depuis le début du mois de septembre. (image d'illustration) - Credit:METIN AKTAS / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Un tournant dans la guerre ? L'Ukraine a annoncé dimanche 11 septembre que ses troupes avaient repris plus de 3 000 kilomètres carrés de territoires en septembre aux forces russes lors d'une contre-offensive dans le nord-est du pays.

« Depuis début septembre, plus de 3 000 kilomètres carrés sont revenus sous contrôle ukrainien », a déclaré dans un communiqué Valeri Zaloujny, le commandant en chef de l'armée ukrainienne. « Autour de Kharkiv, nous avons commencé à avancer non seulement au sud et à l'est mais également vers le nord. Nous sommes à 50 kilomètres de la frontière », a-t-il précisé.

L'Ukraine a également annoncé dimanche 11 septembre la mise à l'arrêt du sixième et dernier réacteur en fonctionnement de la centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d'Europe et occupée par les forces russes. « Aujourd'hui, 11 septembre 2022, pendant la nuit à 3 h 41 l'unité numéro 6 de la (centrale) a été déconnectée du réseau électrique », selon un communiqué de l'opérateur ukrainien Energoatom. « Des préparatifs sont en cours pour son refroidissement », ajoute l'opérateur.

À LIRE AUSSIComment l'Ukraine a bluffé l'armée russe

Une zone démilitarisée autour de la centrale espérée

Selon Energoatom, un arrêt à froid constitue « l'état le plus sûr » pour le réacteur, qui restait depuis trois jours le seul à produire l'électricité nécessaire au refroidissement du combustible nucléaire et à la sécurité du site. La décision de le mettre à l'arrêt a été prise quand l'approv [...] Lire la suite