L’Ukraine accuse la Russie de la menacer « ouvertement » de destruction

Source AFP
·1 min de lecture
Un soldat ukrainien à la frontière russe, dans la région de Donetsk. 
Un soldat ukrainien à la frontière russe, dans la région de Donetsk.

Le ton monte entre Moscou et Kiev. Jeudi 15 avril, le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a accusé la Russie de menacer ouvertement l'Ukraine de destruction, sur fond de tensions exacerbées. « Ils menacent ouvertement l'Ukraine d'une guerre et de détruire l'État ukrainien », a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse conjointe avec ses trois homologues des pays baltes, venus à Kiev pour exprimer leur solidarité.

« Nous condamnons l'aggravation de la situation sécuritaire (provoquée) par la Russie et les actes et déclarations de Moscou visant à faire monter la tension militaire et à saper les efforts diplomatiques », a-t-il poursuivi.

Le Kremlin assure qu'il « ne menace personne »

« La ligne rouge pour l'Ukraine est sa frontière d'État. Si la Russie viole la ligne rouge, elle devra en souffrir », a-t-il prévenu, en appelant les Occidentaux à imposer dans ce cas de nouvelles sanctions contre Moscou. Le gouvernement ukrainien craint que Moscou ne cherche à provoquer un casus belli pour tenter de justifier une opération armée. Le Kremlin a de son côté assuré « ne menacer personne » et dénoncé en retour des « provocations » ukrainiennes.

À LIRE AUSSIBaverez ? Un tsar de plus en plus seul dans son empire

La Russie a déployé ces dernières semaines des dizaines de milliers de soldats à la frontière avec l'Ukraine et en Crimée, péninsule qu'elle a annexée en 2014. Elle a affirmé y mener des « exercices militaires » en réponse aux actes « menaçant [...] Lire la suite