L’UGC Ciné Cité des Halles, cinéma le plus fréquenté au monde

Vue prise le 08 avril 2004 à Paris de personnes passant devant l'entrée du complexe de cinémas UGC Ciné Cité du Forum des Halles.
AFP PHOTO JACQUES DEMARTHON (Photo by JACQUES DEMARTHON / AFP)
JACQUES DEMARTHON / AFP Vue prise le 08 avril 2004 à Paris de personnes passant devant l'entrée du complexe de cinémas UGC Ciné Cité du Forum des Halles. AFP PHOTO JACQUES DEMARTHON (Photo by JACQUES DEMARTHON / AFP)

CINÉMA - Si Hollywood peut se targuer de dominer le box-office français, Paris a, elle aussi, de quoi être fière. D’après des chiffres publiés ce mercredi 11 janvier, la capitale française – qui compte le plus de salles au monde (400), dont la plus grande (le Grand Rex) – abrite aussi la salle la plus fréquentée : l’UGC Ciné Cité des Halles.

L’établissement niché au cœur de Paris a enregistré précisément 2 221 000 entrées en 2022. C’est qu’a révélé le groupe UGC dans un communiqué, confirmant une information révélée par Le Figaro.

Des blockbusters américains aux films français d’Art et Essai, en passant par des événements et des mini-festivals : la présidente du groupe, Brigitte Maccioni, salue la diversité de l’offre proposée depuis 1995 par le complexe des Halles. « C’est cet éclectisme, cher aux spectateurs, qui fait de la France le premier marché européen et le troisième marché mondial après les États-Unis et la Chine », précise-t-elle dans ce même communiqué.

Unique cinéma de France à être ouvert de 9 heures à 0h30, le multiplexe situé dans le Forum des Halles compte aussi 27 salles, un nombre record en Europe.

Chez les professionnels, la première séance du mercredi matin est devenue un bon indicateur pour « prendre le pouls du marché », indique au Figaro Jérémy Trequesser, au marketing d’Universal Pictures. Par exemple, « si un film de Spielberg ou de Nolan ne décolle pas ou si un Marvel ne dépasse pas les 100 entrées, c’est ennuyeux ».

Fin 2022, Paris comptait toujours probablement la plus forte densité de cinés au monde, avec 398 écrans dans 75 cinémas, selon les chiffres transmis par la ville à l’AFP. Soit presque autant qu’avant la pandémie (411 écrans en 2019), et 8 % de plus qu’en l’an 2000, même si le sort de certains petits indépendants, comme la Clef ou le Luminor, reste menacé par la spéculation immobilière.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi