L’UE va poursuivre le Royaume-Uni pour avoir violé l’accord de Brexit

·1 min de lecture

Le Royaume-Uni est dans le collimateur de l'Union européenne. Alors que la perfide Albion a violé l'accord de Brexit, selon la Commission européenne, cette dernière compte initier deux procédures, de sources européennes. L'exécutif européen a obtenu cette semaine "le soutien" des Etats membres après les avoir informés de son intention d'engager ces procédures "dès la semaine prochaine", a indiqué l'une de ces sources. Dans la ligne de mire de Bruxelles, l'annonce par Londres d'un report unilatéral de six mois - jusqu'au 1er octobre - de certains contrôles très controversés sur l'arrivée de marchandises en Irlande du Nord depuis l'île de Grande-Bretagne.

Dénonçant une "violation" de l'accord de Brexit, l'UE avait promis de répondre "avec les moyens légaux", deux mois seulement après que le Royaume-Uni a formellement quitté le marché unique européen. Selon les sources européennes, la Commission compte adresser "une lettre de mise en demeure" à Londres pour avoir violé le Protocole spécifique à l'île d'Irlande, contenu dans le traité de retrait signé fin 2019. Ce protocole est destiné à éviter le retour d'une frontière et donc de contrôles douaniers sur l'île, partagée entre le territoire britannique d'Irlande du Nord et l'Irlande, membre de l'UE.

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

L'envoi de cette lettre constitue la première étape d'une "procédure d'infraction", qui peut se terminer --à l'issue d'un long processus-- devant la Cour de justice (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nathalie Péchalat : "Il faut apprivoiser le doute pour en faire un moteur"
Il avait enfreint le couvre-feu pour la 4e fois, un homme condamné à 3 mois ferme
L'Etat hérite d'un don de 40.000 euros de la part d'un particulier, qui voulait "réduire le déficit public"
Brexit : chute historique des exportations du Royaume-Uni vers l’UE
Le confinement fait plonger l’économie du Royaume-Uni