L’un des squelettes du mystérieux lac Mead identifié

USA TODAY NETWORK/Sipa USA/SIPA

L’un des squelettes découverts dans le lac Mead, aux Etats-Unis, a été identifié par les autorités.

Depuis plusieurs mois et l’intense sécheresse qui touche l’Ouest américain, le lac Mead, situé entre le Nevada et l’Arizona, a relâché plusieurs cadavres. Au total, cinq dépouilles – complètes ou non – sont remontées à la surface depuis le mois de mai dernier. L’un de ces squelettes a été officiellement identifié par les autorités. La semaine dernière, le bureau des communications et de la stratégie du comté de Clark a annoncé que l’un des corps découverts en mai était celui d’un certain Thomas Erndt, âgé de 42 ans et habitant à Las Vegas. «L'identification est basée sur des informations d'enquête, des analyses d'ADN et des rapports sur l'incident initial», a-t-on fait savoir dans un communiqué cité par «People ». «La cause et les circonstances de la mort de M. Erndt sont indéterminées».

A l’époque de sa disparition en août 2002, il avait été dit que Thomas Erndt avait succombé à une noyade accidentelle dans le lac. Son fils, Tom Erndt, qui avait 10 ans au moment du drame, a réagi à l’annonce de son identification. Interrogé par Fox5 Vegas , il a déclaré : «Il va me falloir beaucoup de temps pour avancer. Mon père et moi étions plus proches que jamais. Je faisais tout avec lui». Sa famille et lui avaient notamment l’habitude d’aller naviguer sur le lac Mead. «C’était ce que nous appelions une croisière de minuit, donc en gros, nous allions tous dans le bateau, avancions au milieu du lac et nous sautions par-dessus bord, nous nagions et nous amusions», s’est-il souvenu. C’est devant ses yeux que son père s'est noyé. «Il s’est mis à crier, crier. Mon père a eu un très grave accident de voiture il y a longtemps et s'est gravement blessé à l'épaule, alors nous pensions que c'était son épaule qui avait lâché. En plus,(...)


Lire la suite sur Paris Match