L’un des principaux opérateurs téléphoniques australiens victime d’un piratage massif

C’est une base de données gigantesque, contenant les informations de plus de neuf millions de clients, actuels et passés, qui, à la suite de ce piratage, s’est retrouvée exposée. D’après l'opérateur téléphonique Optus, un tiers de celle-ci a pu être copiée avant que l’attaque puisse être stoppée.

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

C’est un vol de données d’une ampleur inégalée en Australie. Le nom, la date de naissance, le numéro de téléphone et l’adresse e-mail d’au moins trois millions de clients d’Optus ont été copiés, directement depuis la base de données de l’opérateur téléphonique. Dans certains cas, les cybercriminels à l’origine de cette attaque ont également pu obtenir l’adresse personnelle des clients, ainsi que le numéro de leur permis de conduire, ou de leur passeport.

Optus a révélé l’attaque dès jeudi, annoncé avoir diligenté une enquête et s’être rapproché de la police fédérale, ainsi que de l’unité spécialisée dans la cybercriminalité.

On n'en sait pas beaucoup plus pour l'instant, Optus s'étant contenté d’indiquer qu’il s’agissait d’une attaque très sophistiquée, émanant de différentes adresses IP européennes. Celle-ci pourrait avoir été menée par une organisation criminelle, voire par un acteur étatique.

Seule consolation : aucun mot de passe, ni aucune coordonnée bancaire n’a été dérobé. La PDG d’Optus a toutefois appelé ses clients à redoubler de vigilance vis-à-vis de possibles arnaques et autres requêtes frauduleuses.


Lire la suite sur RFI