L’Otan expulse huit agents de renseignement russes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Otan a annoncé mercredi 6 janvier l'expulsion de huit agents russes. Ce jeudi, le secrétaire-général de l’Alliance a détaillé la décision.

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

La décision de retirer l’accréditation de huit membres de la délégation russe auprès de l’Otan a été prise, car il s'agissait d'officiers de renseignement non déclarés, affirme le secrétaire-général de l’Otan Jens Stoltenberg.

C’est une nouvelle poussée de fièvre comme il s’en produit à répétition entre l’Alliance l’atlantique et la Russie depuis l’annexion de la Crimée en 2014. Mais c'est aussi une concrétisation de la posture adoptée au sommet de l’Otan en juin pour définir la Russie comme un défi majeur.

« Les relations entre l’Otan et la Russie sont à leur point le plus bas depuis la fin de la guerre froide. Et c’est à cause du comportement russe, a déclaré Jens Stoltenberg. Nous avons vu une augmentation des activités malveillantes de la Russie en particulier en Europe et donc nous devons agir. Nous sommes prêts à nous impliquer dans un dialogue significatif avec la Russie. »

Jens Stoltenberg a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov en marge de l’assemblée des Nations unies. Ils n’ont pu se mettre d’accord sur une remise en route du dialogue. Mais Moscou souligne que les expulsions qui ont eu lieu entretemps ne vont rien faire pour aider à la reprise des réunions du conseil Otan-Russie dont le dernier a eu lieu il y a plus de deux ans.

À lire aussi : L'Otan préoccupée par les défis posés par la Chine et la Russie

Cette mission verra son nombre maximal réduit à 10 personnes alors qu’elle en comptait 30 avant une première expulsion de sept membres de la mission il y a quatre ans après l’empoisonnement de l’ancien agent russe Sergueï Skripal.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles