A l’os, Europe 1 pique Frédéric Schlesinger, l’as des radios publiques

Libération.fr

Après une nouvelle chute d’audience, Arnaud Lagardère compte relancer sa station en misant sur le directeur des antennes et des programmes qui a fait des miracles à Inter et France Culture.

Réputé dilettante, Arnaud Lagardère n’a cette fois pas traîné. On y verra peut-être la confirmation qu’Europe 1 est dans une situation critique. Moins d’une semaine après avoir annoncé reprendre la présidence d’une radio en pleine déconfiture, le gérant du groupe Lagardère a déniché l’homme qui devra la redresser très concrètement. Il l’a trouvé dans le service public : Frédéric Schlesinger, 64 ans, directeur des antennes et des programmes de Radio France depuis 2014.

Une grosse prise, tant ce spécialiste des ondes est reconnu pour son savoir-faire dans le milieu. Schlesinger correspond par ailleurs parfaitement au profil défini jeudi dernier dans le Monde par le milliardaire : «Europe 1 a besoin d’un directeur qui incarne la station, qui y soit matin, midi et soir, et la nuit s’il le faut, probablement un professionnel de la radio qui ait ce métier au fond de lui. Quelqu’un qui soit fort de caractère, mais ait aussi la souplesse d’attirer des talents.»

Louanges. Contactés par Libération, ni le groupe Lagardère ni Radio France n’ont voulu confirmer ce transfert, premier acte majeur du traditionnel mercato des médias, révélé par le Parisien mardi. Mais la chose est pliée. Le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, l’a annoncée à ses cadres. Schlesinger, alias «Schles» en interne, formait avec le patron de la Maison ronde, depuis la nomination de ce dernier il y a trois ans, un tandem aux tâches bien séparées et à l’intérêt mutuel bien compris : à Gallet la stratégie, les finances et les relations publiques ; à son bras droit la haute main sur l’éditorial. A cet égard, Frédéric Schlesinger est tenu pour le grand artisan du spectaculaire renouveau des stations de Radio France, qu’il a repositionnées sur des identités fortes et perceptibles. La «progressiste grand public» France Inter et (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Chômage: le quinquennat Hollande s’achève sur une note amère
Eurofighter: le PDG d’Airbus visé par une enquête en Autriche
Pour plusieurs ONG, AXA n'assure pas assez sur le climat
Twitter rassure un peu sur sa croissance, l’action décolle
La compagnie Alitalia est au bord de la faillite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages