L’Oréal retire des mots comme «blanchissant» ou «éclaircissant» de ses produits

Le géant des cosmétiques français l’Oréal a annoncé samedi 27 juin changer sa stratégie et modifie la désignation de ses produits face aux manifestations antirascistes dans le monde. Après Neutrogena et Unilever, plus question pour le groupe de vanter les mérites des crèmes « blanchissantes » ou qui vantent la blancheur comme idéal de beauté.

L’Oréal décide de retirer les mots « blanc », « blanchissant » et « clair » de ses produits destinés à uniformiser la peau, dont certains ont un grand succès en Afrique, en Asie et parmi les communautés noires et métisses. Pour l'heure, le groupe n'a rien dit sur un éventuel retirait des produits du marché, comme l'ont fait certains de ses concurrents.

Selon Béatrice Collin, professeur de stratégie et spécialiste du groupe, il fallait pour l'Oréal rompre avec une certaine ambiguïté : « L’Oréal a depuis plusieurs années vraiment essayé de promouvoir la diversité de toutes les beautés – on voit ça notamment dans le choix de leurs égéries. On a vraiment ce sentiment que l’Oréal a soudainement pris conscience qu’il y avait une situation paradoxale entre ses produits d’une part et son positionnement sur la diversité de l’autre part. Le marché de la beauté est l’un des plus sensibles aux réseaux sociaux et c’est vraiment stratégique. À mon avis, c’est pour cela qu’on a eu une prise de décision aussi rapide et aussi abrupte. »

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle a reçu un accueil mitigé : entre ceux qui estiment que la blancheur se retrouve à son tour décriée – et appellent au boycott de la marque - et ceux qui jugent la décision purement « cosmétique »...