L’ONU renouvelle pour un an sa mission en Libye après des mois de blocages

AFP PHOTO / MARCO LONGARI

La mission politique des Nations Unies en Libye (Manul) a été renouvelée vendredi 28 octobre à l’ONU pour un an. Cela faisait plus d'un an qu'en raison des divisions au sein du Conseil de sécurité ce mandat n’était reconduit de manière exceptionnelle et pour de courtes périodes.

Avec notre correspondante à New York, Carrie Nooten

Cela faisait longtemps que l’unité du Conseil n’avait pas été atteinte sur le dossier libyen. En renouvelant pour un an la mission politique de l’ONU en Libye, le Conseil de sécurité semble sortir de ses blocages successifs.

Depuis septembre 2021, la Russie a refusé de reconduire la Manul pour un an, et n’a donné son aval que pour quelques mois seulement de reconduite et ce à cinq reprises. Officiellement, Moscou attendait qu’un représentant spécial du Secrétaire général soit nommé.

Or depuis le départ de Ghassam Salamé en mars 2019, le Conseil n’a cessé de se diviser sur les candidats. Le Slovaque Jan Kubis n’est resté en poste que 11 mois à peine, avant de démissionner. Puis le Sénégalais Abdoulaye Bathily a finalement été nommé le mois dernier, malgré les protestations libyennes.


Lire la suite sur RFI