L’ONU adopte une résolution pour que la Russie paye des réparations à l’Ukraine

AFP - ALEXANDER NEMENOV

La communauté internationale est favorable à un mécanisme de réparations par la Russie en Ukraine, a indiqué une majorité de pays à l’Assemblée générale de l’ONU lundi 14 novembre, en votant une résolution qui pose la première pierre de la responsabilité russe dans l’invasion de son pays voisin. Au total, 94 pays se sont prononcés en faveur, seuls 14 - dont la Russie, la Chine, le Mali ou l’Éthiopie, ont voté contre. Le Brésil, l’Inde, Israël et le continent africain se sont largement abstenus.

Avec notre correspondante à New York, Carrie Nooten

Le titre de la résolution est clair : « Agression contre l’Ukraine : recours et réparation. » Et s’il n’est ni contraignant, ni détaillé, ce texte a pour objet de poser en préambule, avant même la fin de la guerre, la nécessité des réparations des destructions humaines et matérielles causées par l’invasion russe.

Ce texte suggère ainsi l’établissement d’un mécanisme international de réparations, ainsi que d’un registre des dommages qui recensera, documents à l’appui, les demandes d’indemnisation que pourront formuler les personnes physiques, les personnes morales, ou tout simplement l’État ukrainien. Celui-ci devrait permettre de quantifier ce qui est dû à l’Ukraine.

L’ambassadeur ukrainien a rappelé un dispositif similaire mis en place entre 1991 et 2022, qui a permis au Koweït de récupérer de l’Irak 52,4 milliards de dollars de réparations suite à son invasion en 1990. Il a aussi bien précisé que cela ne remplacerait en aucune manière la justice internationale.


Lire la suite sur RFI