L’odeur de pain grillé qu’elle sentait cachait une tumeur au cerveau

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Yasmin Clapp sentait très souvent une odeur de pain grillé. Et ce symptôme olfactif n’était pas anodin. Aujourd’hui âgée de 26 ans, la jeune britannique d’Exeter raconte au DailyMail qu’il s’agissait en fait d’un signe d’alerte d’une tumeur au cerveau.

Quand elle a senti cette odeur de plus en plus fréquemment et que d’autres symptômes sont apparus (bafouillage, fatigue chronique), la jeune femme a consulté et un scanner du cerveau a permis aux médecins de poser le diagnostic.

Craniectomie sans anesthésie

Prise en charge au Royal Devon and Exeter Hospital, Yasmin a tout d’abord reçu une craniectomie sans anesthésie générale, une technique qui permet aux chirurgiens de vérifier qu’ils n’endommagent pas de zone du cerveau qui contrôle les sens, le langage ou le mouvement pendant l’opération. Elle a ensuite suivi une chimiothérapie et une radiothérapie.

Hallucination olfactive

Mais pourquoi le symptôme d’odeur imaginaire constitue-t-il un signe d’alerte de problème cérébral ? "Lorsqu'on sent une odeur bizarre, c'est assez typique des crises d’épilepsie", expliquait à Allodocteurs le docteur Ryad Djedid, neurochirurgien. Ce phénomène d’hallucination olfactive, appelé fantosmie, se produit en effet si une zone du cerveau liée à l’olfaction est touchée, soit par une crise d'épilepsie, soit par une tumeur.

Ces hallucinations peuvent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi