L'« Ocean Viking » accostera à Toulon, les migrants seront répartis en Europe

231 migrants se trouvent encore à bord de l'Ocean Viking.  - Credit:VINCENZO CIRCOSTA / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
231 migrants se trouvent encore à bord de l'Ocean Viking. - Credit:VINCENZO CIRCOSTA / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

« C'est à titre exceptionnel que nous accueillons ce bateau, au vu des quinze jours d'attente en mer que les autorités italiennes ont fait subir aux passagers », a annoncé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à la sortie du conseil des ministres. Le navire arrivera donc vendredi au port français de Toulon, avec 231 migrants à son bord.

Selon Gérald Darmanin, neuf pays européens se sont engagés à accueillir les « deux-tiers » de ces migrants. Parmi ces pays, l'Allemagne doit accueillir « plus de 80 personnes », a précisé le ministre. La Croatie, la Roumanie, la Bulgarie, la Lituanie, Malte, le Portugal, le Luxembourg et l'Irlande accueilleront, eux aussi, des migrants au nom de la « solidarité européenne ». Les passagers qui ne répondront pas aux critères de demandeur d'asile « seront reconduits directement », a-t-il précisé.

Le ministre de l'Intérieur a également dénoncé le « choix incompréhensible » et contraire au « droit international » de l'Italie, dont le nouveau gouvernement d'extrême droite a refusé d'ouvrir ses ports. « Un tiers » des migrants à bord seront « relocalisés » en France et un autre tiers en Allemagne, a poursuivi Gérald Darmanin, ajoutant que ceux qui ne répondront pas aux critères du droit au séjour ou de l'asile « seront reconduits directement », sans plus de précisions.

Une première pour la France

Si la décision d'accueillir pour la première fois un bateau ambulance en France était un « devoir d'humanité », selon Gérald Darmanin [...] Lire la suite